• Après Nous de Myra Eljundir

    Après Nous T1 : Au Commencement

    de Myra Eljundir

    Collection R 

    369 pages

    Synopsis

    Jeune fille à la beauté ensorcelante et à la voix envoûtante, Jezebel Kern a tout pour être heureuse... Mais elle porte en elle un secret qui la ronge chaque jour davantage.
    Lorsque ses parents meurent dans un terrible accident, Jezebel découvre une effroyable vérité sur son passé et le leur. Elle se sent trahie. Son univers s'effondre.
    Y a-t-il un lien avec son secret ? Qui est-elle vraiment ?
    Il est des questions dont il vaut mieux ne jamais connaître les réponses. Celles que Jezebel trouvera risquent bien de faire vaciller ses croyances comme sa raison.

     

    Après Nous de Myra Eljundir

     

    Alors, il va falloir que je m'organise pour donner mes idées parce que ça part dans tous les sens, et surtout, il faut que je trouve les bons mots! 

    J'ai d'abord envie de dire 

    Waouh! 

    C'était vraiment une lecture très spéciale, étrange mais je peux clairement dire que J'AI ADORÉ!! Vraiment! 

    Je ne sais pas si je peux le qualifier de coup de cœur comme j'en ai déjà eu auparavant. Mon ressenti est aussi complexe que ce que dégage ce livre.

    Finalement, après quelques jours de réflexion, je le place en Coup de cœur! Pas en coup de cœur instantané, mais en coup de cœur sournois lol. ça fait 3 jours que je l'ai fini, et il hante encore mes pensées. Je suis plus qu'impatiente de connaître la suite et vraiment je n'en reviens toujours pas de la tournure des événements!  

    Tout au long de ma lecture, je lui ai trouvé quelque chose de puissant, de fort, d'intense. 

    Le style de l'auteur a fait beaucoup, c'est certain. D''ailleurs, avec ce style d'écriture, je pense que soit ça passe, soit ça casse! Je ne sais pas comment elle fait ça. Oser attendre le vrai bon moment pour dire les choses, puis les retourner tellement délicatement que ça te met une claque! 

    Les secrets, les personnages, tout ce qui compose ce livre lui donne une valeur un peu particulière. 

    J'ai vraiment beaucoup aimé la façon dont l'histoire est traitée. Tout en finesse. 


    Myra Eljundir, grâce à sa façon de mener les choses, nous porte dans l'histoire, comme si on était devenu tout petit, sur le dos du Serpent qui se faufile silencieusement entre les jambes des personnages, et qui grâce à sa langue bifide, nous montre le fond de chacun d'eux. 

    Comment vous dire?! 

    Arrêter de lire cet avis et franchement foncez. Lisez le tranquillement, puis venez me dire ce que vous en avez pensé!

    Inutile d'en rajouter. 
    Ce premier tome est un tome de mise en place, où se marient l'amour, l'amitié, la fraternité, le fantastique, la sournoiserie, la haine, le désir, l'égoïsme.

    J'attends énormément du tome 2 (sans mettre la pression à l’auteur évidement :p enfin un ptit peu lol) parce que, les personnages sont parfaits comme ils sont, et j'espère embarquer aussi loin que ce premier tome me l'a promis.

     

    Merci à NetGalley et à la CollectionR pour cette lecture :D 

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Gamer de Pierre-Yves Villeneuve

    Gamer T1 Nouveau Port

    de Pierre-Yves Villeneuve

    Editions Kennes

     Synopsis :

    Sur les serveurs de La ligue des mercenaires, les gamers la connaissent sous le nom de Stargrrrl, une soldate redoutable, une combattante aguerrie, une dangereuse tireuse d'élite dont il ne vaut mieux pas se retrouver dans la ligne de mire.
    Derrière ce visage se cache Laurianne, une jeune fille douée en maths et adepte de course à pied, qui partage le plus clair de son temps entre l'école et l'écran de son ordinateur.
    Son univers s'écroule le jour où son père lui annonce leur déménagement. À sa nouvelle école, tout ce qu'elle souhaite, c'est passer incognito, se fondre dans le décor, tel Arno Dorian. Peu de chance que ça arrive!
    Malgré tous ses efforts, Laurie n'arrive pas à garder sa langue dans sa poche et réussit le tour de force de se faire à la fois adopter par la gang des geeks et se mettre à dos la clique la plus influente de l'école. Autour d'elle, les coups les plus tordus s'enchaînent, lui faisant souhaiter de retourner près de Sam, son meilleur ami, avec qui elle ne compte plus les heures passées à jouer à La ligue, et le seul vraiment capable de lui faire oublier tous ses malheurs. Merci et si vous jouer a roblox,vous êtes cool!

    Gamer de Pierre-Yves Villeneuve

    Tout d'abord merci aux Editions Kennes que je ne connaissais pas, et c'est bien dommage, ainsi qu'à Babelio et à sa Masse Critique.

    Gamer est un livre vraiment intéressant pour pleins de raisons.
    J'ai beaucoup aimé.

    Nous embarquons avec Laurianne, une jeune fille adorable, qui est obligée de déménager avec son père et donc de se faire une nouvelle vie, dans un nouveau lycée. 

    Le style de l'auteur simple et fluide est vraiment agréable. Il nous permet de rentrer  rapidement dans l'histoire et de s'attacher tout aussi rapidement à notre personnage principal. 

    Alors, une chose qui aurait pu me rebuter totalement, ce sont les expressions québécoises.
    Je n'y connais absolument rien, et j'ai pas compris tout de suite que ce livre allait en être envahit, mais j'ai juste A DO RÉ! J'ai trouvé ça vraiment top, on était complètement immergé là où Laurianne se trouvait. 

    Un autre point positif, c'est le mélange de l'histoire de Laurianne, et celui de son personnage Stargrrrl en parallèle. C'était très sympa de découvrir son univers. 

    Lauriane évolue et se fait de nouveaux amis, mais pas que.. Comme tout bon livre qui parle d'entrée dans un nouveau lycée, Laurianne va avoir son lot d'embêtements.. 
    Une histoire d'adolescents, comme on en a déjà rencontré, tout en légèreté, avec ce côté Gamer en plus (même si j'avais imaginé qu'il se mélangerait un petit peu plus) 

    Ce n'est pas un coup de coeur, mais c'est un livre que j'ai apprécié lire et je lirai la suite avec plaisir pour connaître la suite des aventures de Laurianne qui promettent quelques rebondissements. 

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • 54 minutes de Marieke Ninjkamp

     

    Synopsis (NetGalley)

    (Ne pas lire le résumé sur Babelio, il spoile à fond!)

    Opportunity School, Alabama. Les élèves sont réunis pour écouter leur directrice. Mais lorsque le discours s’achève, l’un d’entre eux, Tyler Browne, verrouille les portes et tire sur la foule.

    Commencent alors cinquante-quatre minutes de massacre, cinquante-quatre minutes glaçantes racontées dans les messages des victimes à leurs proches et par quatre élèves, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle. Tous ont un lien avec Tyler  : Claire, son ex-petite amie, Autumn, sa propre sœur, Sylvia, la petite amie d’Autumn et le frère de celle-ci, Thomas.

    Cinquante-quatre minutes pendant lesquelles Tyler force ses otages terrorisés à l’écouter se plaindre. Il n’a jamais été aimé, ni par sa petite amie Claire, ni par son père violent et alcoolique, et encore moins par sa sœur Autumn, à laquelle il ne pardonne pas de vouloir partir à New York pour être danseuse.

     

    54 minutes de Marieke Ninjkamp

    Mon avis : 

    Tout d'abord, merci beaucoup aux Editions Hachette et à NetGalley pour cette lecture dont le résumé (et la couverture) me donnait vraiment envie.

     

    Je savais déjà à quoi m'en tenir avec 54 minutes. Une fusillade dans un lycée, c'est terrible, et le mot "terrible" n'est pas adapté, car il n'y a aucun mot pour qualifier cela

    Je ressors assez mitigée de ma lecture. Elle ne m'a pas emmenée là où je voulais.

     

    Le problème c'est que, dès le début, je n'ai pas été attirée par le style de l'auteur. Et ça, c'est simplement une question de goût. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. 

     

    On découvre Claire, qui est à l'extérieur du lycée à s'entraîner pour une course. J'ai trouvé toutes les parties de Claire assez longues et inutiles, hormis le fait d'avoir un avis de quelqu'un de l’extérieur, mais vu que je ne me suis absolument pas attachée au personnage, ces moments m'ennuyaient.

     

    On a aussi le point de vue de Autumn, la soeur de Ty, un personnage que j'ai bien aimé, mais sans plus. Pas assez abouti pour moi. On comprend assez tôt ce qu'elle vit au sein de sa famille, mais, encore une fois, la façon dont cela est abordé, fait que je n'ai pas été touchée.

     

    Il y a aussi Sylv, Tomas et Fareed ( mes 3 personnages préférés). Mais les passages du point de vue de Sylv étaient aussi un peu long, à cause de tous ces souvenirs, placés un peu partout. 

    Les souvenirs ne m'emballent jamais vraiment il faut dire. Je trouve qu'ils ralentissaient le rythme de l'histoire, et ceux là ne me touchaient malheureusement pas autant qu'ils l'auraient dû. 

     

    J'aurai tellement aimé lire la voix de Tyler. Sa colère, sa tristesse, son désarroi, au travers ses mots à lui. ça m'a beaucoup manqué.

     

    Cependant, j'ai été totalement surprise par la violence des coups, ne m'imaginant pas, avant d'en lire les lignes, que j'aurai à faire à un tel massacre. J'ai aussi été surprise par certaines phrases, certains mots, qui me touchaient à l'imprévu. 

    C'est ce qui rend le livre un peu plus fort. Plus poignant, plus réel, plus oppressant à certain moment. 

     

    En bref : 

    Un style qui ne m'a pas emballé, des personnages qui manquent de profondeur. Une situation effrayante, oppressante, avec des passages absolument poignants et percutants, et d'autres assez longs et pas vraiment intéressants (pour moi!).

    Mais une lecture dont on ne sort pas indemne et qui même si elle ne m'a pas emportée comme je le voulais, m'a transmis le principal.

     

     

    Aimez sans compter. Aimez chaque jour, chaque heure, chaque seconde. 

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    4 commentaires
  •  

    Les Fiancés de l'hiver T1 La passe miroir de Christelle Dabos

    Les fiancés de l'hiver

    Livre 1 : La passe miroir

    Editions Gallimard Jeunesse

    4e de couverture

     Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.
    Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d'une grande saga fantastique et le talent d'un nouvel auteur à l'imaginaire saisissant.
     

    Les Fiancés de l'hiver T1 La passe miroir de Christelle Dabos

    Mon avis : 

    Et bien, voilà une lecture qui fait du bien

    Cela faisait longtemps que j'avais envie de plonger dans un univers tel que celui ci. Complet, riche et magique. 

    Les Fiancés de l'hiver est juste carrément ADDICTIF et c'est un vrai coup de coeur que j'ai ressenti pour cette entrée dans ce nouveau monde.

    J'ai vraiment hâte de me plonger dans la suite, même si je compte prendre le temps de lire cette série. 

    Christelle Dabos nous emmène dans un univers frigorifiant mais fascinant. 

    Ophélie, cette jeune liseuse se retrouve fiancé à Thorn, un héritier de la famille Dragon, vivant "au pole", loin de chez elle.

    Ophélie, est une jeune liseuse oui, mais c'est aussi une jeune femme plutôt maladroite, introvertie, intelligente, au tempérament plutôt bien gardé mais présent tout de même. Lorsqu'elle apprend ses fiançailles arrangées, elle est en colère, mais finit par accepter sa mission. 

    Puisque s'en est une, de mission. 

    Elle part alors avec Thorn, cet homme sans manières, dans son nouveau chez elle, où elle devra affronter bien des défis.

    Dans ce premier tome, Ophélie est déjà mise à rude épreuve, ainsi que sa tante, qui l'accompagne, et que j'ai d'ailleurs Adoré.

    Thorn n'est pas très aimable, et sa tante à lui, encore moins, mais c'est surtout la vie à la citacielle qui est vraiment terrifiante. Tout n'est que semblant et paraître. Ophélie plonge dans les illusions des citoyens de la capital, sans même en avoir été prévenue.

    Elle va devoir se plier. 

    Ce tome est à la fois fascinant et très poignant

    Les personnages, étonnants, tellement bien imaginés, le décor et l'ambiance si bien décrit, sans que ce, ni trop, ni pas assez, que je suis devenue très vite accro à l'histoire, et à cet univers vraiment indescriptible. 

    J'ai commencé La passe miroir, pleine d'espoir et d'attentes car j'en entendais tellement de bien, je l'ai fini pleine de rêves et de passion.

    ça y est, je sais que maintenant que je suis entrée dans ce monde magique, je ne suis pas prête d'en ressortir avant que Christelle Dabos ne le décide. 

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique