• Love, Simon de Becky Albertalli    

    Love, Simon 

    De Becky Albertalli 

    Editions : Hachette Romans

    Synopsis

    Moi, c'est Simon. Simon Spier. Je vis dans une petite ville en banlieue d'Atlanta. J'ai deux sœurs, un chien, et les trois meilleurs amis du monde. Je suis fan d’Harry Potter, j’ai une passion profonde pour les Oréo, je fais du théâtre. Et je suis raide dingue de Blue.

    Blue est un garçon que j’ai rencontré sur le Tumblr du lycée. Je le croise peut-être tous les jours, mais je ne sais pas qui c’est. On se dit tout, sauf notre nom. À part Blue, personne ne sait que je suis gay.

    Love, Simon de Becky Albertalli

    Mon avis

    Love Simon, ou comme je l'ai connu en premier : Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens

    J'avais hâte de le lire avant de voir son adaptation, et maintenant que je l'ai fini, j'ai vraiment hâte de découvrir le film.

    Si le premier tiers du roman m'est apparût un peu longuet, la suite a été vraiment addictive. A partir de la seconde moitié du livre, il m'a été impossible de le lâcher. J'ai passé un très bon moment en compagnie de Simon. 

    J'ai particulièrement apprécié les échanges entre le mystérieux Blue et Simon et j'avoue que, quand on arrivait à des passages sur la vie du lycée avec les amis de Simon, j'étais moins intéressée .
    C'est peut-être pour cela d'ailleurs que le début m'a semblé long, car plus on avance, plus les échanges sont présents et plus la relation de Simon et Blue, leurs émotions, sont intenses. 

    L'écriture fluide et simple du roman, nous permet de nous impliquer dans l'histoire facilement et de nous sentir proche des personnages. 

    C'est un livre qui se lit très vite et que je conseille à tous! 

    Merci à Hachette et NetGalley pour cette lecture très agréable. 


    2 commentaires
  • Une seconde de trop

     

    Une seconde de trop

    De Linda Green

    Editions Préludes

    Genre : Thriller psychologique

    Format Papier : 448p ou Format Epub

    Parût le 23 mai 2018

     

    Synopsis

    Un seconde de trop et vous perdez tout. Un, deux, trois...
    Lisa Dale ferme les yeux et compte jusqu'à cent lors d'une partie de cache-cache avec sa fille. Lorsqu'elle les rouvre, Ella, quatre ans, a disparu. Sans laisser la moindre trace. La police, les médias et la famille de Lisa font corps pour retrouver la fillette. Mais si leur instinct les éloignait d'Ella ? Et si le ravisseur était connu d'eux tous ?

    Mon avis : 

    Je me suis lancée dans cette lecture car, chose très importante, j'avais pu découvrir que l'auteur de l'enlèvement était connu dès le début.

    Qu'est-ce que ça change?

    Pour moi, ça change tout! L'enlèvement est quelque chose de vraiment beaucoup trop angoissant (pour moi) pour vivre cela uniquement du côté de la mère. Savoir que je saurai qui est l'auteur dès le départ me permettait de me rassurer en me disant qu'au moins, j'aurai des nouvelles de la petite. 

    On est dans un vrai thriller psychologique 

    Bon, revenons en à ma lecture. Elle fût plutôt bonne, même très bonne. J'ai aimé plusieurs choses dans ce livre. Tout d'abord, les personnages et la façon dont ils évoluent. Car en effet, entre le début et la fin du roman, on a une vraie évolution, il se passe quelque chose de fort, principalement pour l'auteur de l’enlèvement et pour la mère. 

    Grâce à cette évolution, on a une perception complète d'eux, de leur ressentis et du pourquoi ils agissent comme ça en temps et en heure.

    J'ai beaucoup aimé avoir le point de vue des deux côtés, c'était rythmé (même si quelque fois j'y ai trouvé quelques répétitions qui aurait pu être évitées), on ne s'ennuie pas une seconde.

    Il y a un 3eme point de vue, qui nous apparaît un peu plus flou, dont on prend les informations, sans trop savoir qu'en faire au début, mais qui donne au texte, une mine d'informations, d'émotion et de suspense supplémentaire. J'ai donc adoré ce côté aussi.

    Le fil conducteur est bien mené et jusqu'à la fin, on ne sait pas vraiment (même si je m'en doutais) comment tout ça va finir. 

    Je conseille donc ce thriller psychologique plein de suspense, si vous êtes fan du genre. 

     

     


    votre commentaire
  • Le noir est ma couleur  T1 : Le pari de Olivier Gay

    Le Noir est ma couleur : T1 : Le pari

    de Olivier Gay

    Editions Rageot
    (réedition avec cette magnifique nouvelle couverture)

    Parut en mai 2018

     

    Synopsis

    Pour gagner un pari, Alexandre, bad boy séducteur et boxeur, invite Manon, la meilleure élève de leur seconde, à boire un pot. Dans une ruelle, il la voit attaquée par une créature étrange. N’écoutant que son sens de l’honneur, il intervient… et s’aperçoit que Manon a des pouvoirs hors du commun !

    Ethan qui aimait Carter 

    Mon Avis

    Cela fait un moment que je suis Olivier Gay sur les réseaux sociaux sans encore avoir lu un de ses livres. Ma WL est emplie de trésors  <3!
    Alors quand j'ai vu Le noir est ma couleur sur NetGalley, je me suis dis que c'était le moment de me lancer et là tout de suite après ma lecture la seule chose que je me dis, encore une fois, c'est POURQUOI? Pourquoi est-ce que je ne me suis pas lancée dans cette lecture avant?!! 

    Ce premier tome était GÉNIAL! J'ai A.DO.RÉ

    C'est un beau petit coup de cœur!

    L'histoire, le rythme, la plume de l'auteur, les personnages. Du début à la fin, tout était fait pour me faire passer un excellent moment. 

    Dès les premières pages, j'ai senti que j'accrochais.

    La façon dont l'auteur nous plonge dans l'histoire, grâce à une narration interne, avec 2 points de vue, celui de Manon et celui de Alexandre, qui rend l'histoire encore plus riche.

    Olivier Gay incarne ses deux personnages principaux vraiment parfaitement. Je n'ai pas préféré l'un à l'autre, j'étais les deux. Je ressentais vraiment chacun d'eux. 

    Et même s'il est vrai que le personnage de Alexandre est un peu le cliché du bad boy ado à lui tout seul, on passe outre parce que, d'une, ça lui va tellement bien, et de deux, l'histoire fait qu'on a finalement besoin de cette tête de mule!

    Et malgré son attitude désinvolte, c'est un personnage vraiment FORT et courageux à l'intérieur, et c'est ce qui fait qu'on lui pardonne son allure de petit con. 

    Alexandre à quelque chose en plus par rapport aux personnages du genre qu'on peut croiser dans les livres! Il n'a pas seulement des blessures intérieures, il n'a pas seulement une carapace, c'est tout une force et une volonté particulière qu'il a développé, et j'ai trouvé ce personnage vraiment bien travaillé car ce n'est pas une fin en soit cette attitude mais c'est justement ce qui va lui permettre d'être ici, auprès de Manon.

    Sa volonté et sa détermination, son courage et sa force sont vraiment des traits de sa personnalité glissés au fil des pages qui font qu'on fait plus que l'aimer, on finit par l'admirer. 

    Pour ce qui est de Manon, elle est peut-être un peu moins travaillée finalement, mais il y avait assez à faire avec tout ce qu'elle apporte à l'histoire. C'est un personnage plus simple (c'est ridicule vu la complexité de tout ce qui l'entoure) mais un personnage très agréable, que l'on apprécie aussi très vite grâce à sa témérité, son côté indépendante et volontaire.

     

    L'écriture fluide de l'auteur nous embarque dans une histoire intense pleine de magie, de couleur et de noirceur, tout ce que j'aime! 

    J'ai adoré le déroulé de ce premier tome et j'ai HÂTE, même plus que hâte de découvrir la suite. Je me commande les deux premiers tomes dès ce week-end, et j'attendrai avec impatience la réédition des tomes suivant qui est censée être pour le dernier trimestre de l'année. 

     

    Donc pour faire très bref, si vous aimez le fantastique et que vous ne connaissez pas encore Le noir est ma couleur et bien LANCEZ-VOUS! Faites-vous du bien les amis, parce que, ce n'est que du bon là dedans! 

     

    Merci Olivier Gay pour m'avoir permis de vivre dans ce monde tout en couleur ... ou pas :D Je fonce sur le tome 2

    Je remercie bien sûre, les éditions Rageot ainsi que NetGalley pour ce SP qui m'a fait du bien. 

    Ce livre est le parfait exemple de tout ce que j'aime dans le fantastique. (C'était le thème d'un TOP TEN il n'y a pas longtemps.) 

    Le noir est ma couleur  T1 : Le pari de Olivier Gay


    votre commentaire
  •  Couverture Ethan qui aimait Carter

    Ethan qui aimait Carter

    de Ryan Loveless

    Editions : MxMBookmark

     

    Synopsis : 

    À vingt-quatre ans, Carter Stevenson est atteint de timidité maladive, due à son bégaiement et ses tics. Sans l’aval d'amis qui lui reprochent de laisser sa maladie de Tourette dicter sa vie, Carter déménage de Los Angeles et rejoint une petite ville tranquille de Californie où il compte faire profil bas et éviter les gens. Il n’avait pas prévu que son nouveau voisin, Ethan Hart, s’immiscerait dans sa bulle de solitude et le forcerait à sortir de chez lui pour vivre sa vie. Depuis le début, Ethan s’est montré clair au sujet de ses sentiments pour Carter. Mais il redoute que ce dernier ne soit pas en mesure de voir au-delà de son cerveau endommagé, même si cela fait de lui quelqu’un de bien plus en accord avec ses émotions que la plupart des gens. Le problème pour Carter ne vient pas de là : il s’est déjà brûlé les ailes aux côtés de ‘parfaits’ petits amis et ne veut pas risquer de se faire briser le cœur une fois de plus. D’une manière ou d’une autre, Ethan est déterminé à montrer à Carter qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Du moins, jusqu’à ce qu’il reçoive de tragiques nouvelles, qui l’obligent alors à se tourner vers lui pour puiser force et soutien. Carter sera-t-il en mesure d’épauler Ethan dans la tourmente ?

     

    Ethan qui aimait Carter

    Le second livre de mon Challenge NetGalley 

    Je l'ai choisi car j'avais déjà lu 2 titres de cette ME et que je les avais tous les deux adoré. Il s'agit de Respire de Sloan Parker et de Apprendre à devenir adulte de Lysa Henri.

    Donc avec le titre, la couverture et la ME qui me plaisaient je me suis laissé tenter, mais je dois avouer que c'est un avis assez mitigé que je vais écrire pour Ethan qui aimait Carter, car je trouve qu'il y a autant de bon que de moins bon.

    Ce qui m'a plu dans cette lecture, était principalement la personnalité atypique de nos deux personnages

    L'un, Ethan, qui a dû renaître, tout réapprendre, se reconstruire. C'est un personnage très attachant et intelligent! 

    L'autre, Carter, qui vit plutôt reclus à cause de sa timidité, mais surtout à cause de son SGT (entendez là : Syndrome de Gilles de la Tourette)

    On connait tous ce syndrome ne serait que par ce qu'on en a vu lors d'émissions ou de reportages, mais grâce à ce livre, on s'implique un peu plus dans l'esprit de celui qui vit avec le SGT dans sa vie. 

    Je trouve que les personnages sont bien dessinés et l'on arrive vraiment à comprendre ce qu'ils ressentent. Je me suis beaucoup attachée à eux, mais dans le temps. Je trouve en effet que j'ai vraiment mis plus de la moitié du livre avant de m'attacher à eux sincèrement. 

    Il m'a fallu aussi la première moitié du livre achevé pour vraiment percevoir ce que vivait Carter et comment il le vivait. On finit par le ressentir, mais ça prend du temps. Trop de temps.

    Et c'est comme cela que j'en arrive aux points qui m'ont moins plu dans ce livre malheureusement. J'y ai trouvé beaucoup trop de longueur. 

    Les derniers chapitres sont un peu plus rythmés et avec des révélations vraiment intéressantes, mais c'est vraiment trop tard. 

    L'histoire entre Ethan et Carter est sympa, mais le plus intéressant a finalement été l'histoire d'Ethan en elle-même.

    Donc pour faire un point succinct sur le positifs et négatif que j'ai trouvé à ce livre : 

    Les +

    Les personnages atypiques

    Leur histoire 

    L'histoire d'Ethan et les révélations finales

    Les - 

    Le personnage secondaire du frère de Ethan qui aurait mérité d'être plus développé

    Trop de longueurs avec des révélations qui viennent beaucoup trop tard.

     

    Merci à MxMBookMark et NetGalley pour cette lecture. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique