• Cupidon Malgré moi de Blandine P.Martin

    Cupidon malgré moi de de Blandine P Martin

    Cupidon Magré Moi 

    De Blandine P Martin 

    Editions Boz'Dodor

    Thèmes/genre : Anges / Maladie / Amour

    Résumé : 

    Cupidon, c’est moi. Enfin, mon véritable nom, c’est Antoine. Non ce n’est pas une blague de mauvais genre, ni même une méthode de séduction douteuse. Je suis né ici, à Epsilem, un lieu que seuls les anges peuvent atteindre et voir. Je ne connais pas mes parents, à vrai dire, je ne sais même pas si j’en ai. Des nourrices m’ont élevé, et, sans me demander mon avis, on m’a confié cette fichue mission : faire en sorte que les humains trouvent l’amour. C’est pas de bol ! Moi qui ne peux pas les voir en peinture ! Ils sont idiots, grossiers et superficiels. C’est donc, contre ma volonté, que je suis devenu missionnaire d’un sentiment que je ne connais même pas ! Pour mon anniversaire, la tradition veut que je prenne en charge un humain désespéré. La mission s'avère bien plus complexe que prévu quand j'apprends que la personne dont je suis chargé s'avère être une jeune femme gravement malade. Me voici donc parti pour la Thaïlande profonde...

    Mon avis

    J'ai connu ce livre il y a plusieurs mois maintenant! J'en avais lu les premiers chapitres sur un site (qui ne sont plus disponible aujourd'hui) et j'avais été conquise. Je voulais en savoir plus et j'avais hâte de l'avoir entre les mains! 

    Voilà chose faite, et je ne suis pas déçue! Je l'ai commencé hier soir pour le finir ce matin! Il est très rapide à lire, L'écriture simple de l'auteur lui confère sa facilité d'accès! On tourne les pages rapidement, sans s'en rendre compte.

    L'histoire est tout aussi simple et sans réelle surprise! Mais ce n'est pas de la surprise que j'attendais dans cette histoire, mais plus de l'Amour, de la douceur, et de la légèreté. Et c'est donc ce que j'ai obtenu.

    Nous retrouvons  Antoine, un ange vivant à Epsilem, en quelque sorte, la cité des Anges, ayant pour mission, de faire connaître l'amour aux humains! Antoine, pour ses 50 ans, se voit donner la mission de trouver l'Amour à Mila, une jeune femme gravement malade.

    Antoine n'aime pas vraiment les humains! Il faut dire que je lui trouve certaines excuses! Il les voit tels qu'ils sont en "masse"! Plutôt égoïstes, vivant dans l'excès du matérialisme et superficiels. Quand on regarde le monde de loin, c'est plutôt une image similaire qui me vient à l'esprit, et je n'ai pas trouvé Antoine aigri face à sa vision des choses! ça le désespère juste. 

    Mais ce qu'on attend des Anges n'est-il pas de comprendre au plus profond de chaque être, le vrai de chacun?

    Sauf que l'on découvre qu'Antoine, n'aime pas vraiment les humains mais il n'aime pas non plus les Anges! Et encore une fois, je ne peux pas le blâmer! Les anges tels qu'ils sont décrit à Epsilem sont aussi superficiels que la "masse" humaine! 

    Il vivent dans la luxure et se croient tellement supérieur! Alors honnêtement, je comprend Antoine, et je me désole pour lui! Moi je l'ai trouvé plutôt sympa! Je ne sais pas ce qui l'attend, je ne sais pas comment il imagine évoluer en étant si peu conforme aux normes! 

    Que ce soit sur Terre ou à Epsilem, il est toujours difficile pour certains d'entrer dans le moule sans que s'en soit douloureux! 

    Antoine descend sur Terre pour sa mission quasi impossible, plutôt dégoutté qu'enthousiaste, et va entreprendre de faire rencontrer l'Amour à cette certaine Mila! Pour cela il à 1 mois! 

    Lui qui ne connaît rien à l'Amour! Cette intrusion dans la vie de Mila, va être au premier abord très détachée! 

    Antoine, ne cherche jamais à s’intéresser à personne! Son gros défaut c'est de ne voir que l'ensemble, et de ne s'être jamais attardé sur le détail! Sauf que s'il foire sa mission, il sera bannit d'Epsilem! Alors, c'est égoïstement qu'il va s'y atteler!! 

    Peut-on réussir une telle mission sans donner un peu de sa personne? 

    Antoine va comprendre que non, et petit à petit, il va se découvrir lui même! 

    Un roman simple, dont je connaissais la fin (enfin les grandes lignes :)) mais qui m'a tenu en haleine du début à la fin! Parce qu'il fait ressortir de belles choses! 

    Tout le monde n'est pas aussi égoïste qu'on pourrait le penser! Tout le monde à une part d'Amour et de bonté en lui! 

    Ce roman veut nous dévoiler l'unité de chacun! Le fait que "l'ensemble" ne fait pas tout mais "qu'un", peut tout changer! Ce serait trop beau de se dire, que le meilleur de nous même, nous donne un monde merveilleux à regarder de là haut, mais ce serait si faux! Il y a du bon, et du mauvais! On ne voit souvent que le mauvais dans les gens! Il est plus difficile de prendre le temps pour voir le beau! 

    C'est ce que j'en retire de ma lecture :) 

    Blandine P.Martin a aussi écrit Les Passeurs de Lumière : Un ange passe qui est génial 

    Chronique ICI

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :