•  

     Il était une fois, tome 1 : Au douzième coup de minuit par James

    Il était une fois : Au douzième coup de minuit 

    de Eloisa James

    Editions  J'ai lu pour elle : Aventure et passion

    344 pages

    Romance (historique / conte)

    Synopsis :

    Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Mariana. L'odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout , la future épouse doit être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C'est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu'arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s'acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ?
    Et si les contes de fées existaient ?

    Il était une fois : Au douzième coup de minuit de Eloisa James

    Une petite pépite. Un petit bonheur. Un gouffre d'amour.
    Voilà ce que je ressens encore quelques heures après la fin de cette lecture.

    Je l'ai dévoré, j'ai littéralement plongé dedans telle une enfant dans son conte préféré! 

    Oui Cendrillon est et restera à jamais mon conte préféré.
    Je parle là du conte traditionnel que je connais, celui de Charles Perrault. La version de Grimm étant plus cinglante, je ne l'ai pas vraiment ressentis de la même façon. 
    Un choix naïf que j'ai essayé de contrer en me disant qu'il était temps, pour une femme indépendante et féministe telle que moi, de choisir un personnage et une histoire plus téméraire, audacieuse, une histoire où la femme a un vrai rôle dans le monde, mais comment puis-je lutter contre ma nature romanesque? 


    C'est donc l'esprit plein de passion et d'appréhension en même temps que je commence cette réécriture.

    L'auteur va t-elle abîmé mon conte préféré ? 

    Bon, j'avais déjà lu Cinder de Marissa Meyer qui part du même principe.
    Instiller, ça et là, des moments de l'histoire de Cendrillon, pour que cela devienne une histoire à part entière, tout en nous laissant sur ce nuage de conte traditionnel. C'était totalement et excellemment différent, et pourtant, j'avais savouré les détails qui m'y faisait penser.

    Et bien ici, c'est pareil. L'histoire est totalement différente, mais certains traits nous plonge totalement dans l'univers de Cendrillon!

    Kate, le personnage principale de cette histoire, n'est pas si prude, et elle a même un vrai mordant! 

    Et quel régal de découvrir ce contraste de scènes sensuelles, voir même érotiques, dans un conte de fée! C'est troublant et délicieux à la fois! 

    L'histoire en elle même est simple, elle m'a parût un peu étrange au premier abord, mais bon, j'ai accepté les règles du jeu de l'auteure et je suis passée outre toute cette mascarade de mise en scène pour que Kate soit auprès de Gabriel, notre prince charmant. 

    On retrouve la marraine, dans un tout autre rôle (enfin presque! En tout cas j'ai adoré ce personnage haut en couleur!), car en effet, vous ne trouverez aucune magie dans ces contes. Ce sont des réécritures dans le sens où l'auteure a repris les grandes lignes de l'histoire, les personnages principaux avec leur lien et hop, c'est partit pour une nouvelle histoire.  

    Cendrillon avait déjà un sacré tempérament finalement dans le conte de Perrault pour réussir à être aussi forte devant tant de méchanceté. 
    Et grâce à Eloisa James, Kate est un peu plus affirmée. 
    Pas tout à fait non plus, nous ne sommes pas au XXI eme, il serait fou d'imaginer que la femme ait une place de maître dans ce monde.

    C'est un doux mélange entre la retenue et l'audace. 

    Un peu d'Elisabeth Bennet sommeille en Kate.

    En bref, que du plaisir. En cette période d'automne, où l'on a besoin de chaleur, c'est un vrai bonheur! 

    Je lis actuellement le second livre : La belle et la bête, et je confirme que j'adore vraiment la plume d'Eloisa James! On rit, on sourit, on passe un merveilleux moment!! 

    A lire si vous avez besoin d'amour, si vous avez envie de légèreté et de douceur!

     


    1 commentaire
  • Blood Witch de Lena Jomahé

    Blood Witch l'intégrale (comprenant 2 tomes)

    de Lena Jomahé

    Editions Plume Blanche

    512 pages

    Bit-lit

     

    Synopsis :

    Ah merde!

    Encore un!

    Bon alors?

    Oui, c'est à toi que je parle, là!

    Tu crois vraiment avoir les reins suffisamment solides pour découvrir mon histoire? J'en suis pas sûre, moi!

    Si je te dis que je suis une sorcière dans un monde timbré avec des vampires et des loups-garous en autre chose, toujours partant?

    Bien! Comme tu voudras.

    Alors va-y, prends le ce bouquin, installe-toi confortablement et amène-moi un verre de tequila.

     

    A paraître en avril 2019 aux éditions Plume Blanche. 

    Blood Witch de Lena Jomahé

    Retrouver Erika après tant d'année a été un pur régal.
    En effet, ceux qui ne sont pas au courant, le tome 1 de Blood Witch est déjà parût il y a quelque temps, et c'est à ce moment là que j'ai connu la plus dingue et la plus géniale de mes personnages féminins préférés. 

    Erika, c'est une nana pleine de caractère et d'humour (bon ok, peut-être que vous ne la trouveriez pas drôle dans la vraie vie, mais moi perso je la kiffe tellement!) .

    C'est un personnage féminin fort, puissant, tête de mûle ok, mais déterminée et qui passe à l'action.

    Tout ce que j'aime! 

    Cet intégrale regroupe donc 2 tomes, mais j'ai tout enchaîné, c'est juste COMPLÈTEMENT ADDICTIF! En plus avec la fin du tome 1, on n'a pas le choix que de continuer!!! 

    Erika se retrouve plongée au cœur d'une sombre histoire de conquête de pouvoir, alors même qu'elle apprend qu'elle est une sorcière. 

    En très peu de temps elle va devoir s'approprier ses pouvoirs car son peuple est en danger.

    Grâce à la plume de l'auteur on se retrouve dans un tourbillon de magie, d'action et de batailles. 

    Les personnages qui entourent Erika sont très attachants (quoi que ses deux copines m'ont légèrement agacées par moment) .. et l'écriture de Lena Jomahé est fluide et entraînante, ce qui fait qu'on ne voit pas les pages tourner! 

    C'est parfaitement rythmé, et chaque chapitre nous oblige à continuer!

    Oh et un petit plus qui fait que ce livre est parfait jusqu'au bout, sur chaque début de chapitre, un petit dessin bonhomme qui nous donne une indication sur le message de celui ci. Ils sont excellemment bien fait, j'ai juste adoré.

    Je ne peux pas vous en dire plus, ce serait révéler l'intrigue et je ne veux pas vous gâcher le plaisir de votre future lecture.

    Il n'y a qu'une chose à dire : Si vous aimez les histoires où l'on retrouve sorcières, loups-garous et vampires, avec une héroïne forte et entière foncez!

    Par contre je vous préviens, ça va fort, loin et ça explose! Vous ne sortirez surement pas indemne de votre lecture. Préparez-vous!


    2 commentaires
  • La Passe-Miroir T2 : Les disparus du clairdelune

    De Christelle Dabos

    Editions Gallimard Jeunesse

    550 pages

    Fantasy/ Fantastique

    Mon avis sur le tome 1

    Résumé : 

    Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

    La passe miroir T2 de Christel Dabos

    Je suis entrée dans ce second tome tout aussi facilement que dans le premier. L'écriture est toujours aussi fluide et rythmée, et l'univers de Christelle Dabos est toujours aussi fournis, riche et complet. C'est passionnant et exaltant pour la fan de fantasy que je suis. Ce monde est si intrigant qu'il réclame que l'on poursuive notre lecture.

    L'histoire dans ce tome est très mystérieuse et petit à petit, on s'enfonce, tout comme Ophélie, dans les profondeurs du Clairdelune et de ses habitants. Christelle Dabos nous avait fais quelques promesses en nous plongeant dans le tome 1. La promesse d'une suite encore plus intense, et elle l'a tenue à la perfection. 

     

    Côté personnages, nous retrouvons Ophélie, encore plus sûre d'elle que dans le 1er tome, une Ophélie, réfléchie pour qui j'ai éprouvé beaucoup d'attachement. 
    J
    e la trouve encore une fois PARFAITE! c'est vraiment un personnage que j'admire. Elle a une force intérieure impressionnante et je suis heureuse de porter le même prénom qu'elle. 

    Tout le monde la juge sur son apparence et sa maladresse, alors qu'elle se dépasse chaque jour un peu plus. Je la trouve très puissante et courageuse. En bref, ELLE ME PLAIT!!  Elle ne paie pas de mine mais elle est extrêmement courageuse, tête de mule et volontaire.

    La tante Bérénilde et Roseline sont des personnages importants dans ce tome que j'ai adoré et qui m'ont vraiment fait sourire. 

     Au départ j'étais très contrariée de ne pas en apprendre plus sur Torn. J'attendais beaucoup de ce personnage, car ma cousine avait clairement jeté son dévolu dessus. Mais Torn reste tout aussi énigmatique que dans le tome 1 ou presque car en effet, sur la fin, on apprend à le connaitre, et même si on se doute de qui il est et pourquoi il agit comme cela, avoir une confirmation fait du bien. 

    En Bref, on dévore les pages sans même s'en rendre compte, et on en redemande car la fin est totalement dingue, encore une fois!

    Merci à Christelle Dabos pour son imagination, merci à Gallimard Jeunesse pour la publication. 

     


    2 commentaires
  • Maintenant que tu le dis par Higgins

    Maintenant que tu le dis

    de Kristan Higgins

    Traduit par Michèle YAP

    Editions Harper Collins

    480 pages

    Romance 

     

    Synospsis 

    Quand Nora Stuart, jeune gastroentérologue, se fait renverser par une camionnette d’extermination des nuisibles, elle y voit comme un signe. Ajoutez à cela une séance aux urgences durant laquelle son petit ami flirte ouvertement avec une autre, et c’est la goutte d’eau. 
    Ressentant un besoin urgent de soutien, Nora saute le pas et décide de revenir à Scupper Island, son île natale qu’elle avait soigneusement évitée depuis 15 ans. Si elle espérait que les habitants de l’île lui auraient pardonné tout ce qu’ils lui reprochaient au lycée, c’est raté.
    L’accueil de sa mère et de sa nièce est tout aussi froid. Mais c’était sans compter sur l’optimisme et la détermination sans faille de Nora, prête à tout pour ressouder sa famille et passer un bon été sur cette île qui n’oublie jamais rien.

     

    Maintenant que tu le dis

    Tout d'abord MERCI aux éditions Harper Collins ainsi qu'à Babelio et sa Masse Critique grâce à qui j'ai pu passer un EXCELLENT moment en lisant Maintenant que tu le dis de Kristan Higgins.
    Alors paraît-il que cette auteure a déjà du succès avec d'autres titres, mais personnellement je ne connaissais pas, et c'est le synopsis qui m'avait donné très envie.

    J'avais envie de quelque chose de léger et je pensais que ça pourrait faire l'affaire.

    Alors oui c'était léger mais en même temps c'était drôle, bien tourné et totalement addictif! 

    J'ai adoré! ça aurait pu durer encore autant de page que je ne l'aurai même pas senti.

    Ça m'a fait le même effet que quand je me mets devant une bonne comédie romantique à la télé.
    Doux, intense, qui vous fait ressortir plein d'émotion en vagues successives, et même si on s'attend à la fin, on est ravie de la lire et de confirmer nos pensées. 

    L'écriture est fluide, on entre vite dans l'histoire, ça fait du bien.

    Les personnages sont géniaux! Je me suis beaucoup retrouvée dans Nora! Une femme qui n'a pas toujours eu la vie facile, qui a même vécu des épreuves plus que difficiles, mais qui positive et se relève sans relâche. Une femme qui a de la force pour plusieurs! 

    Ce que j'ai particulièrement aimé durant ma lecture c'est que, malgré qu'on soit dans un livre dit "léger", l'auteure aborde des sujets très forts et sérieux, et ils sont traités réellement. Alors en effet, ce n'est pas approfondie, y a pas de thèse sur le surpoids, ou sur la violence envers les femmes, mais il y a des réactions, des batailles, des façons de voir, qui font avancer les choses. J'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture grâce à cela notamment. Nora nous permet de voir tout cela. 

    Côté personnage, nous avons aussi d'excellents second rôle et vivre auprès d'eux, sur cette petite île, durant ces presque 500 pages, n'a été que de la joie et du plaisir. 

    Je n'en dirai pas plus pour ne rien spoiler. Si vous pensez que ce livre ne révèle pas de grands mystères détrompez-vous, parfois, il ne faut pas grand chose pour avoir des révélations.

    Je me suis régalée, j'ai appris et je remercie donc encore une fois, l'auteure, la traductrice, et la ME pour ce moment de bonheur. 

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires