• La Délicatesse de David Foenkinos

    La Délicatesse de David Foenkinos

     

    Mon Avis

    J’ai une copine qui lit des livres assez différents de ce que je lis habituellement. Je suis un peu ancrée comme ça, dans les livres jeunesse ou young adult .. c’est ce qui m’attire et j’adore cela d’ailleurs, mais quand elle me conseille des livres en me les tendant, je ne peux généralement pas résister ! Et jusqu’à maintenant je n’ai jamais été déçue.

    Quand elle m’a tendu La délicatesse de David Foenkinos, j’étais trop contente de récupérer un livre vers lequel je ne serais pas allé naturellement et pourtant, rien que le titre me plaisait déjà, et la 4eme de couverture m’a vraiment fait sourire ; j’avais donc hâte de le lire !

    4eme de couverture :

    « François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents.

    Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur.

    Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse… »
    - Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité ». La délicatesse a obtenu neuf prix littéraires et été traduit dans plus de quinze langues.

     Ce que je peux vous dire de ce roman, c’est que son titre lui convient parfaitement !

    Pour le résumé, je pourrai utiliser les mots comme Douceur, écoute, caresse, subtilité, fragilité … Mais je pourrai aussi bien utiliser des mots comme : Brutalité, profondeur, se faire violence, se dépasser …

    Tout est un méli-mélo de sentiments et d’émotions à découvrir.

    Nathalie est une jeune femme heureuse, pour qui tout va bien dans le meilleur de monde … Elle flippe même un peu parfois de ce bonheur !

    Jusqu’au jour où tout bascule et que son petit monde s’effondre.

    Tout au long de ma lecture, j’avais envie de noter des petites phrases qui m’apparaissaient comme de petites vérités à moi-même ! Ce livre est parsemé de petites vérités ! Et j’ai adoré ça !

    Moi qui suis très « lecture d’actions », j’ai réussi à être transporté dans une histoire, où le rythme est tout en douceur et en réflexion !

    J’avais envie que ça continue, j’avais envie que David Foenkinos me ballade encore comme ça durant des heures, des jours … parce que j’ai adoré l’intensité des émotions qu’il a su me faire ressentir !

    Il a mit du mouvement au statique, de l’inquiétude à la certitude, du questionnement aux réponses, de la force dans la fragilité, de la douceur dans la brutalité mais aussi de la brutalité dans la douceur, de la fragilité dans la force, de la certitude à l’inquiétude … tout ça en même temps, dans un mélange tellement fluide, qu'aujourd’hui quand j’en parle, je me surprend encore moi-même d’avoir ressenti cela ! 

    C’est un livre qui m’a fait comprendre que s’écouter, c’est peut-être le meilleur des cadeaux que vous puissiez vous faire.

    Mais aussi un livre qui m’a dit que nos relations sont ce qu’on décide d’en faire, que nos choix, notre regard sur l’autre, sur soi, sur sa vie, nous appartient.

     

    J'ai beaucoup aimé les personnages et ce qu'il ressortait d'eux, de leur pensées, mais aussi leurs actions en fonction de ce qu'il s'était passé.

    Chaque personnage évolue au rythme des événements et j'ai adoré parcourir leur réfléxion. Aussi bien celles de Nathalie que celle de Markus .. mais je pense aussi à Charles et Chloé qui m'ont beaucoup appris au travers de leur comportement!

    Voilà, rien de plus, encore une lecture qui est arrivée je pense, à point nommé! 

     

    Un ou deux extraits/ citations non spoilant juste pour vous donner le ton :

    1: 

    "Il vaut mieux ne pas parler de notre travail, dit-elle.

    -Alors, on parle de quoi ? de nos goût ? c’est très bien les goûts pour commencer une discussion.

    -Oui .. enfin c’est u peu bizarre de réfléchir comme ça à ce que l’on peut se dire.

    -La recherche d’un sujet de conversation me semble être un bon sujet ede conversation

    Elle aimait cette phrase, et la façon qu’il avait eue de la prononcer…

     

    2:

    « Le Larousse s'arrête là où le cœur commence. »

     

    3 : 

    « Il y a des gens formidables qu'on rencontre au mauvais moment. Et il y a des gens qui sont formidables parce qu'on les rencontre au bon moment. »

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :