• Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers

    Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers

    De Benjamin Alire Saenz

    Lecture Ebook Editions 1221

    Thèmes : Famille, romance, amitié

    Synopsis :

    Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant, ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais...

     

    C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.

    Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers

    Alors, au départ, j'ai eu légèrement du mal à entrer dedans, à me sentir bien, puis sans m'en rendre compte, à un tiers du livre, j'étais totalement fan de Aristote

    Ari c'est un personnage vraiment attachant. Assez particulier dans son genre. 

    Pour une fois nous n'avons pas clairement un personnage qui se cherche vraiment (du moins, le croit-il). Au contraire, il est persuadé de se connaître. Lui, ce qu'il veut, c'est juste, être compris et comprendre pourquoi personne ne lui dit rien sur son frère qui est en prison. 

    Il est dans ce tourbillon de questions quand il rencontre Dante. Et c'est cette rencontre qui va bousculer le petit quotidien de Ari.

    C'est une histoire touchante, pleine de sens et d'émotions.

    Une histoire qui se lit si vite que je n'ai même pas eu le temps de partager ma lecture en cours que je l'avais déjà finie. 

    Une histoire facile et enrichissante. 

    A lire pour un bon moment plaisir et faire le plein d'émotion. 

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les Fantômes de Manhattan de R.J Ellory

     

    Les fantômes de Manhattan

    De R.J Ellory

    Editions : France Loisirs

    464 pages

    Thèmes : Suspense / Nazis / Construction de soi / Vengeance / Confiance en l'autre 

     

    Synopsis

    Annie O’Neill, 31 ans, est une jeune fille discrète. Elle tient une petite librairie en plein cœur de Manhattan, fréquentée par quelques clients aussi solitaires et marginaux qu’elle. Son existence est bouleversée par la visite d’un nommé Forrester, qui se présente comme un très bon ami de ses parents, qu’elle n’a pratiquement pas connus. L’homme est venu lui remettre un manuscrit. Celui-ci raconte l’histoire d’un certain Haim Kruszwica, adopté par un soldat américain lors de la libération de Dachau, devenu ensuite une des grandes figures du banditisme new-yorkais. Quel rapport avec l’histoire intime d’Annie ? Et pourquoi le dénommé Forrester est-il si réticent à lui avouer la vérité ? Lorsqu’elle lui sera enfin dévoilée, celle-ci sera plus inattendue et incroyable que tout ce qu’elle a pu imaginer.

    Les Fantômes de Manhattan de R.J Ellory

     

    Waouh ! Ce roman est un énorme coup de cœur ! Un coup au cœur !
    Poignant, surprenant, totalement fascinant, « Les fantômes de Manhattan » m’a totalement convaincu.

    Alors qu’Annie vit une vie fade et monotone, elle reçoit un jour, la visite d’un vieil homme qui va bouleverser sa vie. Un homme, Forrester, qui dit connaître son père.

    Mais avant de lui en parler, Forrester, lui demande de lire un manuscrit qui n’a jamais été publié. Il souhaiterait savoir ce qu’elle en pense.
    Il lui donne alors le premier chapitre et lui dit qu’il lui donnera un chapitre par semaine.

    Annie accepte et c’est comme cela qu’elle entre dans la vie passée de Haim, né durant la seconde guerre mondiale.

    J’ai été happée par l’histoire. Les histoires.

    Principalement celle de Haim je l’avoue, même si, les chapitres sur le quotidien d’Annie étaient tout aussi importants et intéressants.

    Ce récit m’a vraiment remuée.

    Haim, sa vie, ses rencontres, ses combats.

    Annie qui grandit tout au long de ce roman.

    L’auteur nous tient en haleine du début à la fin.


    Grâce à une alternance de chapitres entre, la vie de Haim dans le manuscrit, et celle d’Annie dans la vie d’aujourd’hui. Une alternance qui nous laisse pantelant à chaque fin.
    Grâce également au déroulement maîtrisé du récit ou encore à la plume fluide et addictive de l’auteur.

    Le suspense était au rendez-vous du début à la fin.

    Je remercie grandement Saurya pour ce judicieux choix pour ma Top Lecture.

    A lire !

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Zoom sur Aidan et Grace / Wild Son

    Salut les addicts, aujourd'hui je vous propose une interview spécial personnages. 

    Venez à la rencontre de Grace et Aidan des Wild Son. 

     

    Zoom sur Aidan et Grace / Wild Son

     

    "Salut les enfants !

    J’espère que vous êtes en forme et prêts à jouer à un petit jeu avec moi.
    Je vous explique le concept :

    Je vais vous poser quelques questions, mais attention, Aidan devra répondre pour Grace, et toi Grace, tu devras répondre pour Aidan.

    On va voir si vous vous connaissez bien ! J

    Bien sûr, vous aurez le droit de compléter, de réfuter ou de confirmer ses réponses.

    Prêts ? Alors c’est parti :

     

    Tout d’abord, est-ce que vous pouvez présenter l’autre en quelques mots ? (Prénom, âge, classe)

    Aidan pouffe.

    — Vas-y, commence, crevette…

    Grace le tape sur l’épaule.

    — Je ne suis pas une crevette !

    — Bon ben la naine, là, elle a 5 ans, elle s’appelle Grace, même si en fait c’est une brute épaisse, et elle s’éclate à faire de ma vie un enfer… Sa classe ? Euh… chez les petits quoi.

    — 5 ans et demi !

    — Ouais, si tu préfères.

    — Je préfère ! Lui, là, c’est mon grand frère, Aidan. Il est au collège et mange tout le temps ! Il ne pense qu’à manger, maman l’appelle le ventre sur pattes !

    — T’aurais pu la fermer, là…

    Grace lui offre sa plus belle grimace, doigts dans le nez et langue tirée.

    — Il a 14 ans, et selon papa, c’est l’âge bête… je sais pas trop ce que ça veut dire, mais ça lui va bien.

    — Crevette !

    — Non, je ne suis pas une crevette !

    Avez-vous un petit surnom ?

    Aidan éclate de rire.

    — Crevette, La naine, la chose, mini truc, la chieuse…

    Grace se couvre la bouche d’horreur !

    — Tu sais que pour chaque gros mot tu dois donner 1 € à Papa et maman ?

    — Oh et la cafeteuse aussi.

    — Ban lui, c’est grosse patate, ou le débile.

    Donne moi UN mot qui caractérise ton frère, et toi UN qui caractérise ta sœur :

    Aidan soupire.

    — Petite.

    — Embêtant, dit Grace en boudant et en croisant les bras.

    Côté passion : cite 3 choses que ton frère adore et 3 qu’il déteste, pareil pour toi Aidan.

    — Aidan adore manger, sa copine, Lina, et dormir. Il déteste avoir tort, les légumes et Carole.

    — Je déteste pas Carole.

    — Si, tu me l’as dit ?

    Il soupire et se pose une main sur le front.

    — Elle répète tout, une cata… Non je l’aime pas, elle dit pas ce qu’elle pense et je n’aime pas sa manière de regarder mon père. Elle est moche, en plus.

    — Ben voilà, tu l’aimes pas, j’avais raison !

    — Ouais, si tu veux. Bon, et elle, dit-il en montrant sa sœur du doigt, elle adore couper les cheveux de ses poupées, me faire punir à sa place et la Petite maison dans la prairie. Allez savoir pourquoi, c’est vieux, ce truc…

    Aidan, serais-tu me dire qu’elle est la plus grande qualité de ta sœur ? Et son plus gros défaut ?
    Grace, qu’est-ce qui fait que ton grand frère est spécial ? Et qu’est-ce qui le rend si « grrrr » énervant ?

    Aidan : Son plus gros défaut, c’est de ne pas savoir garder les secrets, et sa plus grande qualité… attendez je cherche… si, elle peut être mignonne à croquer quand elle le veut bien… Mais il ne faut pas trop lui dire, elle sait en jouer…

    Grace : Aidan à un caractère de cochon, un peu comme Papa, enfin, ça, c’est ce que dit Maman. Et comme papa aussi, il cache un cœur gros comme ça... !

    Elle écarte les bras très grands.

    À qui vous confiez-vous en premier quand vous devez parler à quelqu’un ?

    Aidan : Papa ou Joe

    Grace : Papa et maman. Des fois Papi, aussi.

    Son plat préféré ?

    Aidan : Les gâteaux au chocolat
    Grace :
    Les spaghettis bolognaise

    Sa couleur préférée ?

    Aidan : Heu…. rose ?
    Grace :
    Noir !

    Ils se regardent, incertains, puis éclatent de rire.

    Aidan : C’est bizarre cette question !
    Grace pouffe.

     

    Maintenant on va passer à l’étape des choix.

    Grace c’est parti, qu’est ce que tu penses que ton frère choisirait entre :

    Sucré ou salé : Les deux !

    Télé ou livre : Télé

    Copains ou Amoureuse : Amoureuse !

    Moto ou Grosse voiture : Moto… papa serait déçu sinon !

    Aventure ou Routine (la routine c’est qu’il ferait toujours un peu les mêmes choses, il a les mêmes habitudes :)) : Rou…tine !

    Du matin ou du soir : de l’après-midi, il dort tout le temps quand il ne mange pas.

    Aidan, à toi. Pour toi Grace est plutôt :

    Sucré ou salé : sucré

    Télé ou livre : livre

    Bad Boy ou prince charmant : Non, mais ça va pas, elle est trop jeune !

    Casse-cou ou prudente : casse-cou… une vraie cascadeuse !

    Douche ou bain : bain… des heures ! Une vraie fille !

    Avez-vous quelque chose à rajouter ? Peut-être une petite anecdote ?

    Merci à vous ! Vous êtes géniaux J n’en faites pas trop baver à vos parents hein :p

    Ils se regardent d’un air entendu et éclatent de rire.

    — Joe et Papa sont tellement drôles quand ils s’énervent…

    — Euh, l’autre fois tu ne disais pas ça quand ils t’ont puni dans ta chambre.

    — Ne la ramène pas, la naine !

    — Je ne suis pas « nène » !

    Grace ouvre grand la bouche et serre les poings.

    — Mamannnn ! Aidan m’embête encore !

    — Cafteuse…

    — Mamaaaaaaaaan !

    Joe débarque en s’essuyant les mains sur son tablier de cuisine.

    — Désolée, je me doutais que vous les laisser seuls plus de quelques minutes finirait forcément en dispute ! Ces deux-là nous en font voir de toutes les couleurs ! À la fois inséparables et incapables de se tenir à carreaux une fois ensemble !"

     

    Voilà, c'était super de leur part de répondre à ces quelques questions pour qu'on en sache plus sur eux, mais je crois qu'il etait grand temps de les libérer. 
    Alors, ça vous a plu? 

     

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    4 commentaires
  •  

     

    Derniers Sacrements de M.J Arlidge

    Derniers Sacrements 

    de M.J Arlidge

    Traduit par Séverine Quelet

    Editions France Loisirs

    Thèmes : Don / Meurtres / Tueur en série / Thriller psychologique

    Synopsis

    Elle entend leurs cris
    Elle ressent leur peur
    Elle est désormais leur seul espoir

    Don ou malédiction ? D'un simple échange de regards, Kassie est capable de voir quand et comment vous allez mourir. Un lourd fardeau à porter pour une jeune fille de 15 ans...
    Elle croise la route d'Adam Brandt, brillant psychologue, alors qu'une série de meurtres frappe Chicago. Kassie semble toujours avoir un lien avec les victimes.
    Coïncidence malheureuse ou terrible manipulation ? Intrigué par cette adolescente un peu perdue, Adam est tenté de croire à ses troublantes déclarations. D'autant que le danger se rapproche et que Kassie est la seule à savoir où il va frapper...

    Derniers Sacrements de M.J Arlidge

    Captivant. C’est le premier mot qui me vient pour définir ce livre.
    J’ai apprécié l’écriture fluide et entraînante de l’auteur qui nous conduit dans les noirceurs d’un don terrible.

    M.J Arlidge déroule son fil conducteur avec tact et discipline, ce qui nous permet d’avoir du suspense jusqu’à la toute dernière page.
    Les personnages sont vraiment bien travaillés.

    L’idée d’un don tel que celui de Kassie est vraiment fascinante.
    C’est un peu comme avoir un super pouvoir. Voir comment vont mourir les gens relève du défi mystique…
    Si tu sais comment quelqu’un va mourir, il ne te reste plus qu’à la sauver ! Non ?

    C’est en effet le fardeau de Kassie. Peut-on défier le destin ?

    J’ai donc aimé cette lecture pour cette réflexion. Pour Kassie, cette adolescente écorchée qui se livre seule, dans un combat sans nom.
    Solitaire, battante, incomprise. Cette héroïne malgré elle, est un modèle de courage.

    Cependant, j’ai trouvé qu’il y avait trop d’"histoires" en parallèle, de détails.
    Connaître la vie privée et les émotions des personnages est important pour que l’on puisse s’identifier, mais ici, c’était trop.
    La balance du « je dois, mais je ne peux pas » « Je voudrais bien, mais je n’y arrive pas » était vraiment trop présente et ça m’a un peu dérangé dans ma lecture. La vie privée d’Adam prend trop de place dans le livre.

    De plus, je n’ai pas aimé le personnage de Gabrielle, l’inspectrice principale de cette affaire, que j’ai trouvé inutile et mauvaise qui ne pense qu’à sa promotion plutôt qu’à la gravité de la situation.

     

    En bref : J’ai adoré le thème et le sujet principal, ainsi que la force de Kassie. J’ai aimé cette réflexion que ce livre nous apporte sur le destin. Dommage cependant qu’on se perde un peu dans des détails ou que l'on ait un personnage phare, Gabrielle, aussi inintéressant.

     

    Première lecture en tant que Top Lectrice, j'en suis ravie! Merci pour cette lecture. 

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires