• Harper Jones de Blandine P Martin

    Harper Jones

    T1 : Malédiction

    de Blandine P Martin

    Autoédition

    Bit-Lit / Vampire

    Synopsis : 

    Que savez-vous du désir de vengeance ? De l’impact qu’il peut avoir sur nos existences ? Il rythme ma vie depuis l’enfance. Il a scellé mon destin, tracé ma voie, et fait de moi ce que je suis aujourd’hui : le Docteur Harper Jones, spécialiste en sciences occultes, féroce prédatrice des créatures de la nuit. Je vais nettoyer Londres de ses monstres sanguinaires, avec ou sans l'aide de l'inspecteur Cooper. L’arrivée en ville d’un tueur en série ne fait que justifier ma vendetta. Pour parvenir à mon but et venger les miens, je ne reculerai devant rien, quitte à collaborer avec mes pires ennemis : les vampires. Bienvenue dans mon monde !

    Harper Jones de Blandine P Martin

     

    On quitte le monde des Bikers pour entrer dans celui de vampires.
    Que dire! Blandine est vraiment faite pour écrire, c'est certain. Qu'importe l'univers dans lequel elle me plonge, chaque fois je suis complètement conquise.  

    Ses histoires sont toujours plus passionnantes les unes que les autres, et là c'est dans un tout autre univers qu'elle nous transporte.

    Harper Jones, personnage principal de cette nouvelle saga, ma séduite dès les premières lignes.
    Un caractère fort, des idées bien arrêtées, un destin qui lui causera pourtant bien des tourments.

    Cette femme badass, qui aide la police dans ses enquêtes pour le moins étranges, a tout un tas de compétences inégalées pour traquer les vampires. C'est donc à elle qu'on fait appel pour des affaires suspectes. 

    C'est un premier tome qui pose les bases d'une futur saga. Je ne sais pas combien de tomes sont prévus mais c'est sûre qu'on aura une suite, et ce tome nous donne plein de promesses!

    L'intrigue est bien déroulée, et au fur et à mesure, on découvre quel va réellement être le sujet et les enjeux de l'histoire.
    Et comme toujours dans les histoires de Blandine, les personnages et leur évolution sont primordiaux pour le développement de l'intrigue, ainsi, nous verrons grandir Harper comme elle-même ne s'y attendait pas. 

    La plume de l'auteure est toujours aussi fluide et rythmée, ce qui fait qu'on ne voit pas les pages se tourner! 

    Alors, c'est encore une fois, plus que satisfaite, que j'ai refermé ce premier tome très prometteur d'une saga signé Blandine P Martin. 

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ce rendez-vous hebdomadaire a été créé par Mallou et repris par Galleane.

    Il s’agit de répondre à 3 questions :

    Qu’est-ce que j’ai lu la semaine dernière ?

    Qu’est-ce que je suis en train de lire ?

    Qu’est-ce que je compte lire ensuite ?

     

    Ce que j’ai lu la semaine dernière 

    C'est lundi, que lisez-vous? 08/07 

    Le premier Bit-Lit de Blandine P Martin. Je dois avouer que sa plume peut vraiment s'attaquer à tous les genres! Je vous en parle cette semaine. 

     

    Qu’est-ce que je suis en train de lire ?

    Je ne peux pas vous parler de ma lecture en cours. 

    Un livre en tant que TOP LECTRICE.

    La suivante aussi d'ailleurs. La seule chose que je peux vous dire c'est que, quand j'ai reçu ces titres j'ai fais un bond de 10 mètres tellement j'étais heureuse!!! 

    Qu’est-ce que je compte lire ensuite ?

    Après mes 2 lectures France Loisirs je pourrai enfin me jeter sur le dernier Angelina Delcroix qui est dans ma PAL.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Toutes blessent la dernière tue de Karine Giebel

       TOUTES BLESSENT LA DERNIÈRE TUE

       de Karine Giebel

       Editions Belfond /

       France Loisirs

       717 pages

       Thrillers / Esclavage

       Synopsis

       Maman disait de moi que j'étais un ange.
       Un ange tombé du ciel.
       Mais les anges qui tombent ne se relèvent jamais...
       Je connais l’enfer dans ses moindres recoins.
       Je pourrais le dessiner les yeux fermés.
       Je pourrais en parler pendant des heures.
       Si seulement j’avais quelqu’un à qui parler…

       Tama est une esclave. Elle n’a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin…

    Frapper, toujours plus fort.
    Les détruire, les uns après les autres.
    Les tuer tous, jusqu’au dernier.

    Gabriel est un homme qui vit à l’écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.
    Un homme dangereux.
    Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique.
    Qui est-elle ? D’où vient-elle ?

    Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi, vite !
    Parce que bientôt, tu seras morte.

    Toutes blessent la dernière tue de Karine Giebel

    Toutes blessent, la dernière tue. 

    C'est violent. Dès les toutes premières lignes on est happé par l'histoire. Enchaîné au personnage principal, Tama. 

    L'auteure fait la folie de nous y attacher, de nous lier à elle émotionnellement. 
    Tout de suite on éprouve de l'empathie, de la peur, de la tristesse.

    On sait qu'elle va vivre quelque chose de terrible et on ne peut rien, hormis écouter son histoire

    Puis Karine Giebel nous fait découvrir une autre histoire en parallèle. Celle de Gabriel. 

    Quel prénom pour un tel homme. Ce personnage m'a de suite intriguée. Je ne l'ai pas jugé. Je ne l'ai pas damné. J'ai attendu. Je savais au plus profond de moi, qu'il y avait une explication à sa personnalité. 

    Car oui, les personnages sont finement travaillés. C'est un énorme, énorme point fort de ce thriller. 

    L'écriture fluide et rythmée de l'auteure nous saisie et ne nous lâche pas jusqu'au dernier mot. 
    Mieux encore, les rebondissements sont très présents et la surprise est au rendez-vous jusqu'à la fin. 

    Le sujet est captivant tant on a peur d'y croire.


    Notre cœur nous dit de mesurer ces mots, notre raison nous hurle que ces maux existent! 

    C'est un énorme coup de cœur. Une grosse claque qui vous retourne l'esprit. Qui vous ouvre les yeux. Qui vous blesse, vous choc, vous fait hurler de colère. 

    Merci Karine Giebel. C'est une pépite. 

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Butterfly de Yusra Mardini

    Butterfly

    de Yusra Mardini

    Editions : PKJ

    366 pages

    Témoignage

    Synopsis :

    Quand la fragile embarcation qui l’emmène loin de la Syrie en guerre commence à sombrer, Yusra Mardini, seize ans, refuse le terrible destin qui lui tend les bras. Impossible qu’une nageuse de son niveau, entraînée par un père si exigeant, finisse noyée comme tant d’autres ! Puisant au fond d’elle-même des forces insoupçonnées, elle se met à pousser avec sa soeur le canot rempli de réfugiés et parvient à tous les sauver. Ainsi commence la seconde partie de la vie de Yusra, guidée par le courage et la volonté. Une volonté incroyable qui la mènera vers son rêve : quelques mois après ce sauvetage, elle parvient à se qualifier pour les Jeux olympiques ! Aujourd’hui ambassadrice de l’ONU, Yusra, dix-neuf ans, nous raconte son histoire tout en préparant activement les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

     

     

     

    Butterfly de Yusra Mardini

     

    Alors là, si je m'attendais à cela! 

    Pourtant, il est vendu tel quel. Très commercial, la bannière vous hurle que ce livre est un témoignage fort et bouleversant .. ça m'agace un peu d'ailleurs, car il m'a donné envie dès sa sortie par le thème qu'il abordait, mais plus on crie, moins j'entends. 

    Heureusement, grâce à Evelyne du blog Lafouinotheque que je remercie encore, je l'ai gagné à un concours. Parce que, parfois on a très très envie de quelque chose, mais on a un petit blocage, ou on fait passer autre chose avant ... 

    Butterfly c'est l'histoire de Yusra et Sara (raconté par Yusra), ainsi que de leur entourage. Deux jeunes filles, vivant en Syrie, au moment où la guerre éclate. 

    Rester ou fuir? Yusra nous raconte son parcours, les choix qu'elle a dû faire, les doutes qui l'ont assaillis et comment elles ont pu s'en sortir. 

    Ce qui était vraiment parfait dans ce roman, c'est qu'elle a choisit de nous raconter son histoire dès le début. On ne se retrouve pas en pleine guerre avec une jeune fille devant fuir. On se retrouve avec une petite fille qui grandit au sein d'une famille accomplit dans un pays serein. 

    Une petite fille avec des rêves plein la tête. Car en effet, Yusra est une nageuse professionnelle. Très tôt, entraînée par son père, elle est un espoir Olympique. Très tôt elle rêve de médailles, d'accomplissement dans la natation.

    On se retrouve entouré d'une ado pleine de vie, avec des doutes, des craintes, des rêves  comme tout ado de son âge.


    On se retrouve dans un quotidien que rien n'était censé bouleverser, mise à part les choix de vie que chaque membre de cette famille aurait décidé de faire.

    C'est son histoire, l'histoire de cette famille, l'histoire de ces habitants de Syrie, l'histoire de toutes ces personnes qui ont dû fuir leur pays que l'on découvre ici. 

    C'est notre histoire. Une histoire effrayante et tétanisante qui nous glace le sang. 

    Un témoignage fort, qui se lit très facilement, écrit par une jeune fille époustouflante qui a réussit à nous transmettre le terrible, avec une force incroyable. 

    Sara et Yusra, bravo et merci! 

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires