• Chroniques

    Dans cette rubrique vous découvrirez mes avis sur mes différentes lectures

  •  

    Couverture Breathing, tome 1 : Ma raison de vivre

     

    Ma Raison de Vivre

    de Rebecca Donovan 

    Editions Pocket Jeunesse en format Papier

    12-21 au format Numérique

    Synopsis :
     - Et si je ne veux pas être ami avec toi ?
    - Alors nous ne serons pas amis.

    - Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami ?
    - Alors nous ne serons rien du tout.

    Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie.
    Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir.
    Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle.

     

    ma raison de vivre

    C'est un avis très partagé que j'ai vis à vis de cette lecture. Ce que je ressens c' est vraiment un mélange d'émotions complètement contradictoires.

    Je vais tout d'abord commencer par les points positifs :  

    J'ai aimé la façon dont on entre facilement dans l'histoire. L'écriture est fluide et le style est simple.

    L'histoire est addictive et on a très envie de savoir la suite! 

    J'ai adoré les personnages, même si Emma m’agaçait régulièrement, en faite celui que j'ai adoré c'est Evan. C'est vraiment lui qui fait pencher la balance! 

    L'histoire est intéressante et elle aurait mérité d'être encore plus exploitée à mon goût. Ce que vit Emma est dur, et j'ai aimé les passages où elle rentrait chez elle, car je voulais voir comment évoluait la situation. 

    Sauf que .. Finalement je ne peux pas aller bien plus loin dans les points positifs car on arrive très vite aux points qui m'ont agacé : 

    C'est LONG! J'ai trouvé qu'il y avait vraiment beaucoup trop de passages à rallonge, avec des descriptions complètement inutiles (que je sautais d'ailleurs à la fin tellement ça me soûlait).

    C'est répétitif. J'ai l'impression que l'auteur a prit un schéma type, et qu'elle l'a répété plusieurs fois dans le livre, en changeant un peu la façon dont ça se passait. 

    Entre temps on a quand même l'histoire Evan / Emma ... Que j'ai trouvé très plate.. 

    Et pour finir, ce qui m'a le plus dérangé, il me manque cruellement d'info pour comprendre certains personnages. Notamment le personnage de la tante. Pourquoi elle est comme ça? on  n'en sait rien du tout! C'est vraiment bizarre! Et l'oncle est ... j'ai pas les mots! 
    L'oncle et la tante sont vraiment des personnages qu'on ne comprend pas, ils sont juste là pour être les méchants parce qu'il en faut finalement! Ils m'ont fait penser à l'oncle et la tante de Harry Potter, sauf qu'Emma n'est pas une sorcière et que du coup, on ne sait pas pourquoi ils ont tant de haine en eux! 

    Du coup c'est vrai que le positif est présent, c'est certain, car le plus important est que l'histoire est intéressante et donne envie. Mais j'aurai aimé échanger des pages de descriptions inutiles contre l'histoire du passé d'Emma et sa vie chez sa tante et son oncle pour que ce soit vraiment plus prenant. 
    Car vraiment, et ce n'est pas exagéré, j'avais tellement envie de connaître la suite, et la fin, et je m'étais attachée aux personnages, je voulais qu'Emma s'en sorte, je voulais pleins de choses, donc je pense qu'à partir du moment où on a des attentes, c'est qu'on aime malgré tout.

     

    Je sais que c'est un livre qui a beaucoup plu, donc ne vous arrêtez pas sur cet avis mitigé, et n'hésitez pas à me dire si vous avez ressentis les mêmes choses que moi ou alors, pas du tout au contraire. 

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Ne la réveillez pas

    de Angelina Delcroix

    Editions France Loisirs

    Collection Nouvelles Plumes

    325p

    Thriller psychologique

    Synopsis

    Il y a un an, Maxime découvrait le cadavre de sa mère, égorgée. Un meutre toujours irrésolu, et pour le jeune homme, un cauchemar qui continue de le hanter. Sur la tombe de la défunte, quelqu'un a gravé ce message : "00F14 - début du jeu".
    À ce jeu de torture et de manipulation, certains ne survivront pas...

     

    Ne la réveillez pas de Angelina Delcroix

    Bienvenue sur cet avis coup de cœur
    Règle n°1 : Si tu lis cet avis, il n'y a qu'une seule issue: 
    l'ajout de ce livre à ta liste d'envie, voir pire, directement
    dans ta Pile à Lire. 
    Règle n°2 : Si tu commences à lire ce livre, tu ne pourras pas 
    le lâcher avant d'en avoir tourné la dernière page. 

    As-tu envie de jouer? Tu as de la chance de tomber ici, car avant même d'ouvrir ce livre, je te laisse le temps de réfléchir grâce à ces premières règles.

    Es-tu vraiment prêt? 

    Si tu aimes le suspense, les histoires intenses et que tu n'as pas 
    peur de basculer dans la folie, peut-être que tu l'es
    .
    Si tu aimes les énigmes, les personnages assénés sous les coups 
    du meneur de jeu et que tu as le cœur bien accroché
    peut-être que tu pourras encaisser.
    Si tu aimes relever des défis, que tu penses pouvoir boucler cette 
    enquête mortelle avant nos enquêteurs,peut-être qu'on a besoin de toi.

    Suspense, crimes, peur, tortures, "Ne la réveillez pas" n'est qu'un conseil. 

    A toi de voir ce que tu veux en faire.

    Si tu décides d'ouvrir cette première page, je t'aurais prévenu, car contrairement à nos personnages, tu as le choix.

     

    Bienvenue dans le jeu 

     

    Ne la réveillez pas est un thriller psychologique vraiment intense. Je l'ai dévoré, il est complètement addictif.

    L'écriture fluide de l'auteure nous entraîne dans un tourbillon d'émotion, d'angoisse et de suspense.

    Dans cette histoire nous suivons principalement le point de vue de Joy, policière chargée de l'enquête, mais nous avons aussi tout au long de notre lecture, le point de vue de joueurs désignés, nos victimes. 

    Si au début, je m'embrouillais un peu l'esprit à vouloir tout de suite retenir et deviner qui est qui, j'ai vite lâché prise pour me laisser porter par cette vague de folie. 

    Les personnages sont bien travaillés et grâce à cela on ne peut que s'attacher à eux. Même si certains m'ont surpris, même déçue par leur réaction, les traits de leur personnalité m'ont permis de vraiment les cerner.  
    J'ai adoré tous les liens crées entre eux.


    Le fil conducteur est déroulé d'une manière exceptionnelle. Quel travail! Quelle application!  

    Cette histoire de jeu sadique que met en place le tueur est juste obsédant. On cherche, on veut prendre des notes (c'est bien que j'avais la flemme de me lever, sinon j'aurai fais mon propre tableau blanc pour noter les liens et mener mon enquête en parallèle lol), on veut absolument tenter de trouver qui, comment, pourquoi, avant Joy, l'enquêtrice principale, et ses acolytes.. 

    L'auteure nous plonge dans un thriller captivant, glaçant à souhait, avec un talent fou! J'ai adoré, c'est un réel coup de coeur et j'attends plus qu'impatiemment sa seconde parution qui arrive fin août 2018 

     


    votre commentaire
  •  

    Cette nuit-là 

    de Linwood Barclay

    Editions France Loisirs

    531 p

    Thrillers 

    Synopsis : 

    Vous vous réveillez un matin, la maison est vide, votre famille a disparu...

    Cynthia a 14 ans lorsqu'elle se réveille un matin dans une maison vide, ses parents et son frère disparus, sans un mot alors que sa mère ne quitte jamais le domicile sans une petite note pour sa fille. 25 ans plus tard, Cynthia ignore toujours ce qu'il s'est passé cette nuit-là. L'ont-ils abandonnée? Ont-ils été assassinés? Cynthia, aujourd'hui mariée et mère de famille, doit savoir. Très vite, des incidents étranges remettent l'enquête au goût du jour. Cynthia s'approche-t-elle de la vérité? Ou bien est-elle en train de perdre la tête?

    Cette nuit_là de Linwood Barclay

    GÉNIAL

    Cette nuit-là nous embarque dans une histoire assez surprenante. Un matin, après une dispute avec ses parents la veille, Cynthia, 14 ans, se réveille et découvre une maison vide. Ses parents et son frère n'y sont pas, alors qu'à priori, il n'est pas l'heure pour tout le monde d'être encore parti...

    C'est cette nuit-là que tout a basculé pour elle. 

    C'est narré à la première personne, avec la voix de Terrence, dit Terry, le mari de Cynthia. 
    Vingt-cinq années se sont écoulées depuis cette nuit où Cynthia a perdu sa famille.

    Aujourd'hui, Cynthia vit avec son mari et leur fille Grace.

    L'une des choses qui m'a le plus touché dans ce roman, était le regard de Terry pour sa femme. Tantôt compréhensif, tantôt désabusé. Patient, incertain et certain à la fois. 

    Non seulement l'écriture est fluide, intrigante et légère, mais en plus, l'histoire est magnifiquement menée. 

    Quand dans la vie, quelque chose vous poignarde, au point de vous détruire, ça ne peut que vous faire écho. Car tout ce que vous construirez ensuite, toute votre personnalité, sera forcement façonnée autour de cet événement.

    Et ce livre! Ce livre, et les paroles du mari de Cynthia ont été si intenses pour moi.

    Cela fait 25 ans que ça s'est passé! 


    Tant qu'on a pas vécu un événement qui nous a arraché le cœur pour nous l'écraser.
    Tant qu'on a pas vécu un événement qui a fait EXPLOSER notre jolie petite bulle pour nous faire chuter de notre petit nuage. Qui nous a fracassé le crâne, le corps. Qui a émietté nos os, déchiré notre peau. 

    Tant qu'on a pas approché l'horreur et qu'on a pas dû, se reconstruire autour de tout ça, on ne peut pas juger. 

    Le temps qui passe n'y changera rien! 

    Peut-être que vous ne percevrez pas ce livre de la même façon que moi, forcement même puisque, je trouve que quand on s'implique trop dans un livre, quand on arrive à s'y engouffrer si profondément, il ne peut pas avoir le même impact sur tout le monde.

    Mais dans tout les cas il est GÉNIAL

    L'intrigue est superbe, bien menée et le suspense jusqu'au bout (ou presque).

    Addictif! Impossible à lâcher tant qu'on a pas les réponses à nos questions! 

    J'ai adoré les personnages qui sont vraiment attachants et j'ai tellement compris les angoisses de Cynthia..
    La personnalité de chacun était bien travaillée et c'est surtout ce qui se dégage de leurs émotions et leurs ressentis qui m'a complètement renversé!
    Ils avaient tous une importance particulière. Des détails qu'on enregistre pour essayer d'en tirer des infos.


    Un thriller plein de suspense à lire de toute urgence! 

     

    Extrait

    - Tu ne peux pas me faire de mal. 

    - Mais je ne veux pas te faire mal. Je vais y aller doucement.

    - Je ne parle pas de ça, chuchota t-elle. Si tu décides de ne pas rester avec moi, ne t'inquiète pas. Je ne peux pas souffrir plus que je n'ai déjà souffert. 

     

     


    votre commentaire
  • Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera

    Et ils meurent tous les deux à la fin

    de Adam Silvera

    Editions Robert Laffont Collection R

     

    Synopsis 

    « Nous sommes au regret de vous informer que vous allez être frappé par une mort prématurée dans les prochaines vingt-quatre heures. Toute l’équipe de Death-Cast est sincèrement désolée de vous perdre. Vivez pleinement cette journée, ok ? »

    Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour final. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus et Mateo vont se rencontrer pour une ultime grande aventure : vivre toute une vie en une seule journée.

    Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera

    Je remercie la Collection R et NetGalley pour cette lecture. 

     

    Le titre est très attirant et je dois être l'une des seules (quand je lis les différents avis sur internet), qui ai lu ce livre avec l'espoir jusqu'au bout, que les pronostics soient déjoués! Je me disais, le titre c'est ça, mais pourquoi en faire une vérité? 

    Je lis "Et ils meurent tous les deux à la fin" et je me dis : "Ouais on va voir si t'arrives à les tuer! " Je ne sais pas encore qui sont ce "ILS", je ne connais rien encore de l’histoire, ni des personnages, mais avant même de commencer, j'étais attachée à eux, à cause de leur issue soit disant fatale. 

    Alors, évidemment, je ne vous dirais pas si j'ai eu raison ou non d'espérer mais je peux vous dire une chose, ce livre m'a fait ressentir la vie!  

    ça commence très fort avec un petit mot de l'auteur, qui, je dois dire, m'a profondément touché. Il nous parle de lui, puis il ajoute : 

    ********************

    Citation :

    " Je pense sincèrement qu'on devrait commencer à vivre sa vie 
    le plus tôt possible et du mieux possible, car à la différence
    des personnages de ce livre, je ne sais pas combien de temps il
    me reste à vivre dans cet univers. Et vous non plus.
    Alors n'attendez pas trop longtemps pour devenir la personne
    que vous voulez être : le temps file. 
    Avec tout plein d'amour, 
    Adam Silvera"

     ***********************

    Vivre : on en a chacun notre définition, mais ici, on nous rappelle UNE chose essentielle.
    Vivre, c'est se libérer de toutes ces interférences qui nous font hésiter, qui nous ralentissent. C'est se libérer du jugement, de l'appréhension.

    Vivre, c'est être en accord avec ce que l'on est à chaque instant. 
    Etre en accord avec soi même.
     

    ça ne veut pas dire, faire tout et n'importe quoi. ça veut dire, prendre en compte ce qui compte vraiment. 

    Ici nous suivons Rufus et Matéo qui sont deux personnages tout à fait différents. L'un est plutôt plein de colère au moment des faits, impulsif et hyperactif, quand l'autre est plus introverti et angoissé.

    Suite à l'appel de Death Cast, Rufus et Matéo vont finir par se rencontrer grâce à une appli Le dernier ami. 

    Ils vont choisir de s'unir pour cette dernière journée. 

    Ils vont se révéler l'un à l'autre et se révéler à eux même.

     

    Ce que j'ai aimé dans ma lecture, c'est la réflexion qu'il y a autour cette dernière journée. 
    C'est facile de dire de vivre comme si chaque jour était son dernier jour, mais franchement, si je sais qu'aujourd'hui est mon dernier jour, je claque du fric à volonté, pour faire des trucs que je ne me permettrais pas si je dois vivre demain.

    On dit que l'argent ne fait pas le bonheur, mais soyons réaliste, vivre c'est aussi devoir des comptes (financier je parle :p ) :) on ne fait pas ce qu'on veut tout le temps, on fait aussi ce qu'on peut. Mais .... 

    Personnellement, je vis ma vie presque comme ci c'était mon dernier chaque jour. Je profite de ma famille un maximum, je fais ce que je juge bon de faire, pour moi ou pour les autres. 

    Dans ce livre, l'auteur nous prouve que, vivre son dernier jour, n'est pas forcément synonyme d'envoyer balader la vie de tous les jours.

    C'est simplement ... ben, tous ce que j'ai dis au dessus. Î

     

    C'est une lecture pleine de sens, d'émotion et d'intensité. 

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique