• Couverture Il était une fois, tome 2 : La belle et la bête

    Il était une fois: La belle et la bête

    De Eloisa James

    Editions : J'ai ly

    Collection Aventures et Passions

    372 pages

    Synopsis 

    À cause d’une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : Linnet épousera Piers Yelverton, futur duc dont personne ne veut. Et pour cause : victime d’un accident qui l’a laissé boiteux et impuissant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu’il n’a aucun espoir d’engendrer un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, pense-t-il, porte la vie.
    Ce sera l’union de la Belle et de la Bête.
    Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d’être un monstre...

     

    Il était une fois : La belle et la bête de Eloisa James

     

     

    Encore une fois, l'auteure nous tisse une histoire abracadabrante pour que nos personnages aient l'excuse de se rencontrer, et je pense que cela fait entièrement partit du décor pittoresque qu'elle veut nous peindre. 

    Linette se retrouve sous l'emprise d'une rumeur qui la déshonneur : elle est enceinte!

    Bien sûre cela n'est pas vrai mais Linette a beau le dire haut et fort, personne ne l'écoute. 

    Je dois dire que j'ai vraiment beaucoup ris dans la première partie de ce roman, parce qu'on y retrouve beaucoup de conversation de sourds.

    Du coup comme Linnet est enceinte, il n'y a qu'une seule solution, la marier à Piers, que l'on surnomme la Bête. 

    Suite à cela, Linnet va aller faire sa rencontre, et c'est sous ces joyeux hospices qu'ils vont apprendre à se connaître.

     

    Ce roman assez décalé encore une fois, nous impose aussi une vision d'un héro et d'une héroïne hors du commun. 
    Leur histoire n'est pas banale, et on s'attache à eux très rapidement, et surtout, derrière tout cela, on apprend. (Oui j'apprends de tout, tout le temps je dois l'avouer), car au fond, l'histoire de Piers sera profonde et vraiment touchante. 

    En tout cas, j'ai passé un excellent moment grâce surtout, à la plume de l'auteure (ou de la traductrice, cela dit ce n'est pas la même que pour le tome 1 et le rythme est toujours aussi fluide).

     

    * Et mention particulière pour Ce héro malgré lui : Piers, qui m'a fortement fait pensé à Dr House. Si vous connaissez la série, vous ne pourrez qu'apprécier la ressemblance.( en plus elle est voulue, évidemment) .

     

     


    1 commentaire
  • Entre deux mondes

    de Olivier Norek

    Editions France Loisirs

    368p

    Polar / Roman noir

     

    Synopsis: 

    Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l'attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir.

    Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu'il découvre, en revanche, c'est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n'ose mettre les pieds.

    Un assassin va profiter de cette situation.

    Dès le premier crime, Adam décide d'intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est flic, et que face à l'espoir qui s'amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou.

    Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu'elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d'ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.

     

    Entre deux mondes de Olivier Norek

    Entre deux mondes nous plonge dans l’enfer de la jungle de Calais.

    Avant de lire ce livre j’étais complètement ignare sur le sujet.
    Je ne connaissais que ce que j’en avais entendu aux infos. Pour ainsi dire, absolument rien, hormis que des migrants débarquaient par milliers et qu’ils « envahissaient » Calais. Maltraitaient les habitants avec leurs incivilités, leur présence et leurs déchets.
    J’emmagasinais des mots et je n’aie jamais vraiment cherché à m’y intéresser.

    Je suis volontairement dure avec moi-même parce qu’après cette lecture je me rends compte à quel point j’ai détourné les yeux facilement.

    Le style de l’auteur m’a tout de suite saisie. C’est fluide et on entre très rapidement dans l’histoire.
    On perçoit très vite l’environnement dans lequel on navigue, l’ambiance ainsi que les tensions qui règnent autour de nos personnages.
    Des personnages auxquels on s’attache si fort. Des personnages à qui on souhaite tellement de bien.
    C’est une histoire qui ne peut que vous atteindre au plus profond de vous-même.

    Le récit est entraînant et on ne s’ennuie pas une minute. J’ai été très vite captivée car Olivier Norek déroule son fil conducteur avec subtilité et efficacité.
    Le temps, le va-et-vient en fonction des personnages. Tout est fait pour nous tenir en haleine.

    Nous sommes confrontés non seulement à la vision des flics de Calais qui vivent l’enfer chaque jour de ne pouvoir agir vraiment. De devoir répéter inlassablement le même schéma, n’ayant qu’un vrai but, empêcher les migrants de passer la frontière sans pouvoir les secourir, ni les arrêter.
    Mais aussi celle des migrants pour qui on découvre les histoires. Des gens comme vous et moi. Des êtres humains qui avaient parfois tout, comme nous aujourd’hui, et qui ont dû tout laisser derrière eux.

    C’était absolument révoltant de lire de telles choses. On apprend, on se nourrit d’informations sur l’autre. On se remet en question.

     

    Une plume fluide et acérée, des personnages attachants, des vérités qui s’échappent, Olivier Norek nous offre un récit captivant et totalement addictif.

    Préparez-vous à basculer dans un univers emplit de réalisme, vous forçant à vous ouvrir les yeux sur le monde.

    A lire de toute urgence !


    1 commentaire
  • Salut les amis, 

    aujourd'hui un nouvel article pour un petit challenge annuel, un peu particulier.

    Ludo de la chaîne Prends un livre et détends toi avait fait, l'année dernière, un petit défi où il avait choisit de sélectionner 12 auteurs dont il avait beaucoup entendu parler, mais qu'il n'avait encore jamais lu, pour justement les découvrir. 

    J'avais aussi fait un petite liste car je trouvais l'idée sympa, et j'ai réussi à lire 5 auteurs de cette fameuse liste (que je n'ai plus d'ailleurs car je n'avais finalement, jamais finis mon article)

    Cette année je renouvelle l'expérience.
    J'ai choisis 12 auteurs, peut-être pas tous très connus, mais que moi j'aimerai vraiment découvrir. Vous pouvez retrouver les synopsis en cliquant sur les titres. 

     

    1. Pierce Brown avec Red Rising 
    2. Axelle Colau avec Alin
    3. Sarah J. Maas avec Un palais d'épines et de roses  (lu en janvier)
    4. Angel Arekin avec Le porteur de mort
    5. Mélanie Gaujon avec Le royaume d'Esiah
    6. Charline Rose avec Edwenn Le monde de Faës
    7. Harlan Coben avec Juste un regard
    8. Sonja Delzongle avec Dust (lu en janvier)
    9. Olivier Norek grâce à Entre deux mondes (lu en janvier)
    10. John Grisham, j'ai plusieurs livres de cet auteur en ma possession.
    11. Maryse Trécourt avec Otage de ma mémoire
    12.  Tom Easton avec 7 secondes (je l'avais commencé il y a 2 ans et arrêté en cours de route, il est temps de savoir si je l'abandonne vraiment ou non)

     

    Voilà ma liste. En espérant en lire le plus possible. Je barrerai au fur et à mesure de mes lectures. 

    Je ne sais pas si je lirai un auteur par mois ou si je vais le faire au feeling sans me forcer. Peut-être que j'en lirai 2 en un mois puis aucun le mois suivant ... A voir (je pense qu'en faite c'est déjà tout vu, plus j'ai de contraintes moins je suis appliquée donc ce sera au grès de mes envies, comme toujours)

     ça vous tente?

     


    4 commentaires
  •  

    Trois histoires de Noel de Lucie Castel, Angela Morelli, et Louisa Méonis

     Trois histoires de Noël 

    Pas si simple de Lucie Castel

    Sous le gui de Angela Morelli

    Qui a embrassé le père Noël de Louisa Méonis

     Editions France Loisirs

    450p

    Romance

     

    Synopsis

    Un aéroport bloqué sous la neige, des cadeaux coincés dans une boîte aux lettres ou un ex trop heureux de se remarier… Quand Noël semble tourner à la catastrophe, c’est l’amour qui pointe le bout de son nez ! Faites confiance à ces trois reines de la comédie romantique pour faire pétiller cette fin d’année…

     

    Trois histoires de Noel de Lucie Castel, Angela Morelli, et Louisa Méonis

     

    Trois comédies romantiques pour vous mettre du baume au cœur, c'est par ici que ça se passe!

    J'ai été enchantée de lire ces trois histoires, ça fait du bien et ça se lit tout seul!

    • La première histoire fait, à elle seule, la moitié du livre.
      Ce qui m'a le plus marqué dans Pas si simple, sont les réflexions des personnages ( et surtout de l'auteur). Une psychologie toute simple mais qui amène à réfléchir sur soi. 
      Sur la forme, on se trouve dans une histoire légère et drôle, mais dans le fond, des sujets importants sont abordés et discutés
      C'est l'histoire que j'ai préféré des trois, qui m'a vraiment beaucoup donné. La plume de l'auteur est génial et d'ailleurs je vais vite regarder ce qu'elle a fait d'autre.
    • La seconde est très très courte, j'ai trouvé que c'était assez expéditif et du coup, je n'ai pas vraiment eu le temps de m'attacher aux personnages, ou même entrer vraiment dans le décor.    
    • La troisième histoire Qui a embrassé le père Noel, dont je ne comprend pas vraiment le titre, est super mignonne et très drôle. J'ai adoré cette histoire, qui m'a fait marrer et en même temps qui m'a beaucoup émue. Les personnages sont attachants et touchants.

     

    Si vous cherchez une lecture légère pour passer un bon moment, n'hésitez plus un instant. 


    votre commentaire