• La loi du coeur d'Amy Harmon

    Synopsis

    « Je vous raconte. Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette, âgé de quelques heures à peine et déjà à l'article de la mort. Au journal de vingt heures à la télé, ils l'ont appelé Bébé Moïse, ce nourrisson abandonné dans un panier, né d'une mère accro au crack et voué à toutes sortes de problèmes.
    Tout cela s'est passé avant que je naisse, et le temps que je rencontre Moïse et que ma mère me conte son histoire, celle-ci était déjà de notoriété publique et personne ne voulait avoir quoi que ce soit à voir avec lui. Les gens adorent les bébés, même ceux qui sont malades, même les « bébés crack ». Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants qui à leur tour deviennent adolescents. Et personne ne veut d'un ado amoché par la vie.
    Et Moïse était amoché. Moïse était une loi à lui tout seul. Mais il était aussi étrange, et exotique, et tellement beau. D'être avec lui allait changer ma vie plus que j'aurais jamais pu l'imaginer. J'aurais peut-être dû rester à l'écart. J'aurais peut-être dû écouter les conseils. Ma mère m'avait prévenue. Moïse lui-même m'avait prévenue. Mais je suis restée près de lui...

    (Source : Robert Laffont)

    La loi du coeur d'Amy HarmonMon avis 

    Un démarrage un peu compliqué pour moi côté immersion dans l’histoire.. Peut-être à cause de l’écriture de l’auteur ! Pourtant, j’avais lu Nos Faces Cachées et l’écriture de l’auteur ne m’avait pas dérangé du tout !

    C’est là que j’ai pris conscience d’une chose, Amy Harmon tenait la plume, mais c’est bien Georgie qui narrait la plupart du temps (et Moïse avait aussi ses passages régulièrement).

    Et j’ai trouvé ça complètement fou la façon dont Georgie a prit possession de ce livre.

    Georgie, c’est une jeune fille de 17 ans qui vit dans un petit patelin du Far West Américain, entourée de cow-boy avec les traditions qui vont avec. 

    Elle a un parlé assez particulier, qui mange les syllabes, et l’écriture est aussi comme ça. Mais on sent qu’Amy Harmon a été transporté par la façon dont les personnages ont pris le contrôle de l’écriture. Et c’est important tout ça ! 

    Depuis le début, depuis le prologue, on sait qu’on va être impliqué et qu’on risque gros en lisant ce livre, et j’en attendais donc beaucoup ! Et je n’ai pas été déçue !

    Tout est allé crescendo, sans que je ne m’en rende réellement compte. J’étais complètement engouffrée dans la relation de Moïse et Georgie !

    Lorsque Moise arrive, pour vivre chez son arrière grand-mère, c’est avec beaucoup d’a priori déjà que les habitants accueillent ce jeune homme de 18 ans, au passé, plutôt chargé.

    Ce livre ce découpe en 2 parties, un AVANT et un APRES … Sans dire ce qu’il y a après, je peux déjà vous assurer que vous serez bouleversé… Et pas comme on le croit !

    Je m’étais fais des idées, mais Amy Harmon a tapé encore plus fort !

    Je croyais tout savoir, et je m’en suis pris plein la figure ! J’ai voulu jouer la maligne en me disant, ok elle nous prévient dans son prologue, tac tac tac je met mes bouées de sauvetage et j’embarque…

    Tu parles ! Je me suis complètement plantée !

    Et plus les jours passent, et plus j’ai envie de le relire, déjà !

    On a deux personnages principaux qui évoluent au fil du temps, comme ils le peuvent, mais qui grandissent et que la vie n’a pas épargnée !

    Au travers leurs douleurs, leurs combats, leur passage à vide, leur réussite, leur souffrance, leur amour, leurs envies, leur abandon, on avance nous aussi !

    Je crois qu’il y a des livres dans la vie, que vous lisez vraiment au bon moment !

    Et je crois aussi que la lecture est quelque chose de tellement personnel, que quand elle vous atteint comme ça, on ne peut plus être objectif !

    Peut être suis-je dans une période de ma vie où la réflexion est intense (c’est même sûre).. Alors peut être suis-je plus sensible.. (C’est certain :D), mais ça fait 2 fois qu’Amy Harmon me touche profondément grâce à son écriture !

    La loi du cœur est un livre qui vous entraîne au-delà du jugement.

    Je pense que c’est en partie grâce à l’attache que j’ai eu avec les personnages ! J’ai beaucoup aimé le tempérament de Georgie, et je me suis vite impliquée dans la souffrance de Moïse, mais aussi grâce à l’écriture d’Amy Harmon c’est certain, qui donne à l’histoire, toute l’intensité qu’elle mérite !

     

    La loi du cœur, un de ces livres HORS CATEGORIE ! Un livre qui m’a emmené où j’avais envie de retourner depuis si longtemps côté émotion.

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :